Oublier pour se souvenir

Peinture de Valérie Dintrich

Est-il possible de retrouver la mémoire alors que la société fait tout pour nous rendre amnésiques. Travailler plus pour ignorer plus. Se souvenir n’est-ce pas commencer d’abord par oublier ? Oublier ce qui nous accapare quotidiennement, nos projets, nos objectifs, notre poursuite du bonheur. Fuite en avant appuyée par des croyances arbitraires sur le possible et l’impossible. Faisceaux de stratégies où la mémoire et le hasard n’ont plus leur place et nous isolent du monde. Retrouver ce qui s’est perdu n’est ce pas aussi prendre le temps d’écouter de ce qui secrètement est à l’oeuvre ?


Publicités

A propos Nicolas Allwright

Comedien, musicien, auteur
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s