L’aimer ma vie

Peinture de Valérie Dintrich

les mets ma li per la té gé
l’aimer ma vie perle là léger
t’es bien né t!as tété les nénés d!ta mama
vie lattée vis là tes jets

dit craché caché postillonne
frizzante rasante labourée
parole par vol à cran tes crocs accrochent
se frottent aux peaux hérissées

à l’œuvre où j’échoue je chuchote

appel maintes fois mains pétries
de soufre visque joui musc
voile lèvres mouillées mur-
mure abcès absence sens

sans dessus dessous j’ai chu je sussure

cassées coller pièces éparses
cloisonnées dans temps parallèles
mondes à flot ondulent frottent
dévoilent ponts irréparables

à l’œuvre où j’échoue je chuchote

la glotte glousse dans la glaise
rumeurs barbouillées idées liées
minée effractée la phrase
ose frayer entre fissures

sans dessus dessous j’ai chu je sussure

Publicités

A propos Nicolas Allwright

Comedien, musicien, auteur
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s