Cheminer avec le Jongleur

Le Jongleur en racontant son histoire, montre le chemin qui conduit à notre véritable nature.
Grâce à une mutation intérieure, sa souffrance due à une grande injustice n’est plus pour lui la raison d’un comportement résigné et suicidaire.
Au contraire, ses blessures deviennent une immense énergie créatrice à la source d’un tout nouveau rapport au monde.
La souffrance souvent associée à la colère quand elle est maintenue confinée et silencieuse par la fuite et le déni est nuisible.
En revanche, accueillie et acceptée sans condition, elle fonde les bases d’une participation vivante et joyeuse au monde.
Le Jongleur a le courage de remettre en scène son histoire dramatique et de revivre en public l’événement fondateur de sa re-Naissance. Son premier cri est porté par ces mots « il faut parler, parler, Ohé les gens, il faut parler ».
Le jongleur guide les spectateurs là ou chemin s’ouvre sur de nouveaux horizons, avec sa parole, débarrassée des méandres qu’elle prend pour éviter les zones d’ombre, une parole authentique et lumineuse, à la fois terre d’accueil et chemin.

Plus sur le spectacle

Publicités

A propos Nicolas Allwright

Comedien, musicien, auteur
Cet article, publié dans Articles, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s