Assembler des débris

Une mémoire non accessible composée d’images, sensations, perceptions, émotions contribue à de notre représentation de soi, d’autrui et du monde. Elle se manifeste sans notre conscience et influence chaque jour nos décisions, nos comportements. Elle génère des pensées pour nous protéger des émotions liées à des événements oubliés. Ces pensées construisent un savoir rempart qui s’élabore avec une tentative de mise a mort en toile de fond de ce que l’on ne sait pas. Elles fabriquent des illusions qui sont les gardiennes de la prison de l’ignorance. Pour nous en évader, nous cherchons là où les pensées éclairent et non là où le souvenir est perdu. Mais pas pour toujours, dans les bas fond au milieu des décombres, des mémoires naviguent et esquivent les fantômes qui rôdent et érodent le sens enfermé dans des cryptes. L’écoute décrypte des signes, le regard inversé entrevoit des éclats, assemble des débris. Petit à petit ces bribes entr’aperçues s’assemblent en une forme qui nous ressemble.

Publicités

A propos Nicolas Allwright

Comedien, musicien, auteur
Cet article, publié dans Mémoire, Poèmes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s