Note d’intention de la tache

Comment dévoiler un secret de famille sans porter préjudice aux personnes directement impliquées ? J’ai imaginé l’aventure d’un conférencier qui tombe dans un trou de mémoire. Des personnages sont sortis de l’ombre. J’ai laissé se révéler les jeux subtils de miroirs et de séduction pour en faire jouer toute la complexité. Le drame s’est mis en place entre les personnages principaux de l’histoire, la reine, le travesti, l’idiot et la trainée avec en toile de fond le bébé, le garçon, la mère, le père. Dans ce monde bouleversé comme dans les rêves, les rôles s’inversent. Les différences entre les personnages perdent de leur définition. La chronologie se dérègle. Jonas devient tour à tour, le bébé, l’enfant, le père. Il est l’idiot, mais ne le sait pas. Ce monde du rêve permet des rencontres improbables dans un espace temps sens dessus dessous. Dans son trou mémoire, Jonas fait face à ce qui est habituellement caché. Pour le public de sa conférence, il cherche le sens. Son questionnement donne un éclairage sur les forces obscures à l’œuvre. La mise en scène montrera un ballet de personnages troubles qui apparaissent à la lumière, disparaissent dans le noir, reviennent, se frôlent et dessinent les méandres d’un sens tyrannique dont le protagoniste est la victime. La mise à jour de ce qui est maintenu confiné et à l’abri des regards s’apparente à un voyage initiatique. Après cette traversée des gouffres du dedans, quelque chose de nouveau peut commencer.

Publicités

A propos Nicolas Allwright

Comedien, musicien, auteur
Cet article, publié dans Poèmes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s